Quel Psy ?

 

Le Psychologue


Il a obtenu un diplôme universitaire d’un niveau Bac+5 en Psychologie. Son titre est protégé par la loi (l’article 44 de la loi du 25 juillet 1985).
Le Psychologue est un professionnel de la santé mentale. Il existe différentes spécialités en psychologie (Neuropsychologie, Psychologie du Travail, Psychologie Clinique…).

Le Psychologue Clinicien :

C’est le titre de Psychologue Clinicien qui se rapproche le plus de la vision généraliste du Psychologue-Thérapeute. Sa formation lui permet d’avoir des connaissances sur le fonctionnement de l’appareil psychique et sur les différentes pathologies mentales.

Les patients qu’il accompagne peuvent être encombrés de symptômes très variés : pathologies psychiatriques lourdes (des patients souvent reçus en hôpital psychiatrique, mais pas toujours), burn-out (souffrance au travail), deuil, dépression, phobies (phobie scolaire, agoraphobie ou phobie sociale, phobie d’animaux ou d’objets, etc…), addictions (addiction aux jeux ou jeux vidéo, toxicomanie, etc…), difficultés relationnelles (crise de couple, ou mode de relation familiale devenu compliqué, difficulté à la naissance d’un enfant etc…), ruminations, TOCs, « crise d’adolescence », enfant devenu difficile/”troubles du comportement” chez l’enfant…     
Là encore, les Psychologues Cliniciens s’inscrivent dans différents courants de pensées (comportementalisme, systémie, psychanalyse etc…).    

En ce qui me concerne : Ma pratique de Psychologue Clinicienne est orientée par la psychanalyse.
Cela signifie que je considère l’existence de l’inconscient, la partie immergée de l’iceberg, cette partie de nous même qui agit malgré nous. C’est-à-dire que “Vouloir changer”, ou “Faire des efforts”, ou “Passer à autre chose”, ne suffit pas. Ce sont des conseils parfois reçus lorsque nous sommes en difficulté. Cependant une partie de nos symptômes ne sont pas sous notre contrôle conscient. Et c’est pourquoi on ne se débarrasse pas si facilement de nos souffrances, de nos barrages, de nos répétitions, de nos Symptômes…


Le Psychanalyste

Il est souvent Psychologue ou Psychiatre mais pas forcément, et il n’y a pas de formation Universitaire de Psychanalyste. Le Psychanalyste est donc formé dans des écoles selon son orientation de pensée (Freudienne, Jungienne…). Il doit lui-même avoir fait une psychanalyse.


Le Psychiatre

Il est médecin et s’est spécialisé en psychiatrie. Le Psychiatre a également des connaissances sur les pathologies mentales et les différentes psychothérapies, mais sa différence principale avec le Psychologue est qu’il est spécialisé dans le traitement chimique des maladies. Il peut donc prescrire des médicaments, à la différence du Psychologue.


Le Psychothérapeute

Depuis juin 2011 son titre est protégé par la loi. Avant cette date, n’importe qui pouvait se prétendre Psychothérapeute. Aujourd’hui, ce titre n’est utilisable que par les Psychologues, les Psychanalystes et les Psychiatres, sous certaines conditions, les autres doivent faire une formation. Le titre n’apporte donc pas forcément d’information significative par rapport aux titres de Psychologue, Psychanalyste ou Psychiatre.